> Data > Le temps est venu d’investir dans votre équipe

Le temps est venu d’investir dans votre équipe

Data - Par iTPro - Publié le 02 février 2012
email

N’oubliez pas un vos actifs informatiques les plus précieux : votre équipe. Mais quelles doivent être vos priorités en la matière ? Je vous suggère de cibler trois domaines en particulier.

Le temps est venu d’investir dans votre équipe

Les compétences en dépannage

Dans le cadre de mon activité de consultant stratégique, j’ai constaté que les compétences en dépannage font cruellement défaut dans les entreprises. Autrement dit, dès qu’un incident survient, ces structures passent beaucoup trop de temps à résoudre les problèmes et à stabiliser l’environnement de production. Malheureusement, les compétences en dépannage ne s’acquièrent pas du jour au lendemain.

Néanmoins, vous pouvez encourager votre équipe à étendre et à affiner sciemment son expérience avec, à la clé, une efficacité accrue pour tout ce qui touche au dépannage. Organisez une petite réunion mensuelle (aussi incroyable que cela puisse paraître, puisque je suis plutôt contre trop de réunions). Ce rendez-vous sera l’occasion de passer en revue les incidents du mois écoulé et de demander à un membre de l’équipe d’exposer les aspects qui ont posé problème, la manière dont ils ont été résolus et pourquoi cela a fonctionné.

Compétences en automatisation

Je suis chagriné chaque fois que je vois quelqu’un effectuer une tâche mécanique, par exemple la création d’un nouveau compte utilisateur au moyen d’une console d’interface utilisateur graphique. Nous sommes quand même en 2011 et il serait peut-être temps de laisser les ordinateurs effectuer les tâches triviales et répétitives ! Dans l’univers Microsoft, cela revient à investir dans Windows PowerShell. Une connaissance solide de l’administration en ligne de commande aboutit aussi à une meilleure connaissance de la technologie que vous administrez, d’où au final de meilleures compétences en dépannage.

Attention, j’ai bien parlé d’administration en ligne de commande et non de scripts. Beaucoup d’administrateurs Microsoftiens ont une peur bleue, voire une aversion de la « programmation » et, à juste titre, ils considèrent les scripts comme une sorte de programmation allégée. Cela ne pose aucun problème : un atout de Windows PowerShell est qu’il permet d’être extrêmement efficace sans passer par la case programmation. Il s’agit d’un point essentiel sur lequel j’insiste lors des formations que je dispense et ce message passe très bien auprès de centaines d’administrateurs chaque année. Evidemment, pour les administrateurs qui ont une certaine expérience de la programmation et qui apprécient les scripts, Windows PowerShell leur permet d’aller plus loin et leur apporte une puissance incroyable, sans pour autant les laisser en plan s’ils ne sont pas prêts à dégainer Visual Studio.

D’après ce que j’ai pu voir chez mes grands comptes (banques, sociétés pharmaceutiques, entreprises de télécommunications et sociétés de production), Windows PowerShell pourrait bien constituer l’investissement informatique le plus important des cinq ou six prochaines années. Certains de mes clients ont fait part de retours de l’ordre de quelques mois sur leur investissement dans la formation. En effet, il leur a suffi d’automatiser certaines tâches et de dégager du temps afin que leurs administrateurs se consacrent à d’autres projets et problématiques.

Une nouvelle version

Au final, assurez-vous que chaque membre de votre équipe est parfaitement au fait de la dernière version d’au moins un produit ou d’une technologie qu’il utilise et qu’il sache comment la déployer. Même si vous n’envisagez pas de déployer la version en question du produit concerné, faites en sorte que quelqu’un maîtrise le sujet afin d’accélérer les choses.

Qui sait, la situation peut évoluer rapidement et vous pouvez changer brusquement d’avis sur la version en question. D’où l’importance d’avoir un expert sur site pour faciliter les procédures. De même, le fait d’« ignorer une version » peut présenter des avantages d’ordre financiers, mais aboutit à un déficit important en compétences. Si vous faites l’impasse sur la version 4, votre équipe sera d’autant moins préparée pour les versions 5 et 6, lesquelles vont assurément s’appuyer sur la version antérieure. Par conséquent, si la version 4 constitue la nouveauté du moment, au moins une personne doit avoir des connaissances de base de celle-ci. Aujourd’hui, les technologies bon marché de machines virtuelles facilitent la mise en place d’un laboratoire de test permettant à tout un chacun de passer un certain temps à explorer de nouvelles technologies. Intégrez ce projet dans les objectifs de l’année pour chaque membre de l’équipe.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Data - Par iTPro - Publié le 02 février 2012