> Cloud > VMworld 2015 : Dell bouleverse l’évènement

VMworld 2015 : Dell bouleverse l’évènement

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 14 octobre 2015
email

Au menu de cette première journée se déroulant sous le ciel gris de Barcelone, l’acquisition par Dell à hauteur de 67 milliards de dollars reste sur toutes les lèvres.

VMworld 2015 : Dell bouleverse l’évènement

 

Dell fait donc l’acquisition de EMC avec, par extension, celle d’autres sociétés comme VMware. En effet, EMC possède à hauteur de 81% les spécialistes de la virtualisation. Etant donné sa croissance  qui, a contrario de celle d’EMC, affiche de belles performances avec 1,67 milliard de dollars en hausse de 10% par rapport à l’année précédente pour les derniers résultats trimestriels, VMware devrait selon toute vraisemblance garder son indépendance comme l’ont martelé à plusieurs reprises les différents représentants de la firme en session générale avec une intervention vidéo de Michael Dell.

Carl Eschenbach, président et COO de la société se veut rassurant en expliquant que « nous resterons indépendants, privés et côtés en bourse. Nous sommes une société jeune et disruptive. VMware devrait continuer sur sa stratégie initiale ». Une indépendance affirmée en grande partie pour protéger les clients et partenaires sur lesquels s’appuie l’entreprise pour mener à bien ses projets tels que le Software Defined DataCenter.

Pourtant le casse-tête financier est quelque peu complexe. Afin de parvenir à un consensus, Dell a fait une offre aux actionnaires, leur verser l’équivalent de 33,15 dollars par action avec une répartition de 24,05 dollars en cash et le reste en titres dont la valeur sera définie par la participation d’EMC dans VMware. A signaler que cette approche n’a pas forcément bien été accueillie par le marché puisque l’entreprise a perdu environ 15% de sa valeur soit 5 milliards de dollars…

Désormais, Dell pourrait donc s’écarter du marché du PC en baisse depuis quelques années pour proposer des offres complètes de A à Z en comblant les quelques lacunes. Seulement, combien de temps une telle intégration devrait-telle prendre ? D’autre part, RSA Technology, société filiale d’EMC spécialisée en sécurité pourra-t-elle survivre à cette fusion sachant que Dell possède déjà un service similaire… En effet, quelques doublons sont présents dans cette acquisition et avec le temps, des services risquent d’être tout simplement supprimés au profit du plus performants.

A rappeler qu’une notion de « go-shop » laisse 60 jours à un autre acquéreur pour se manifester et faire une nouvelle offre. Cependant hormis quelques géants des technologies, on ne voit pas encore qui pourrait se permettre d’ajouter quelques milliards sur la table et qui pourrait avoir besoin d’une telle acquisition…

Et les news ?

Après le WMworld de San Francisco, cette première journée de l’édition européenne semble n’être qu’une seconde représentation avec pour mantra le désormais célèbre « One Cloud, Any Device, Any application ». Ainsi est passé en revue, EVO pour du SDDC, les quelques évolutions de vCloud Air ou encore la plate-forme de virtualisation de réseau NSX en 6.2.

Par contre, une nouvelle vision est partagée avec l’assistance concernant les containers. Si dans l’ancienne version de cette approche de la technologie, on retrouvait les containers au sein même de la VM, VMware s’attaque au problème sous un nouvel angle innovant. Avec pour base une couche vSphere, des VM light (jeVM) sont ainsi posées, le tout assisté et contrôlé par une autre VM, ce qui devrait tout bonnement augmenter les niveaux de sécurité. A noter que cette nouvelle approche intitulée « vSphere Integrated Containers » s’inscrit dans la volonté de séduire les développeurs avec sa nouvelle plateforme cloud-natives Photon déjà dévoilée.

(((IMG7967)))

VMware annonce également un programme de certifications à l’attention des Communication Providers Services (CSP) sur le Network Functions Virtualization pour leur permettre ainsi de mettre en avant leurs offres et produits. Pour le moment, les premières entreprises à profiter de cette initiative sont Brocade, MetaSwitch, Mitel, NEC, VeloCloud et Versa Network.

Pour le plus gros des annonces, il faudra vraisemblablement attendre la journée du 14 octobre avec la venue en session principale de Patrick Gelsinger.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 14 octobre 2015