> Cloud > Les entreprises prônent le cloud hybride

Les entreprises prônent le cloud hybride

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 novembre 2019
email

Quel est l’état des déploiements et projets d’adoption du Cloud à travers le monde ? Quelles sont les avancées en matière de clouds privés, hybrides et publics ? L’avenir du cloud hybride semblerait prometteur…

Les entreprises prônent le cloud hybride

Le modèle Cloud hybride = flexibilité

Les entreprises choisissent le cloud hybride comme mode de déploiement idéal (85%) et réorienteraient donc les investissements.

Si 73 % migrent certaines applications du cloud public vers une infrastructure on premise, 22 %  rapatrient 5 applications ou plus. La flexibilité du cloud hybride pour adapter les infrastructures en fonction des besoins fluctuants est la priorité.

 

Les exigences de sécurité

La sécurité reste le facteur N° 1 ayant un impact sur les stratégies futures, car il faut répondre rapidement aux besoins de modernisation et d’agilité des charges de travail.

  • La sécurité des clouds a une grande influence sur les plans de déploiement (60%)
  • La sécurité et la conformité des données sont la variable N° 1 (26 %) pour l’exécution d’une charge de travail donnée

Le modèle hybride est perçu comme étant le plus sûr  à hauteur de 28% (contre le modèle entièrement on premise en cloud privé 21 % –  les datacenters traditionnels, non compatibles au cloud 13 %).

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Quel retard dans l’adoption du cloud ?

Les entreprises progressent dans la compréhension de l’adoption du cloud mais 23,5 % n’utilisent actuellement aucune technologie de cloud. Dans un an, ce taux devrait chuter à 6,5 % et dans deux ans, à 3 %.

La stratégie mono cloud ne convient pas à tous les cas d’utilisation (pics d’utilisation, ressources informatiques élastiques..), il convient de rester vigilant. Par ailleurs, la transformation numérique est le moteur de la mise en œuvre du cloud (72%) et reste la priorité commerciale de leur organisation (64%).

 

Rapport Enterprise Cloud Index Nutanix & Vanson Bourne – 2650 décideurs IT dans 24 pays

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 novembre 2019