> Data > mARKE

mARKE

Data - Par Tristan Karache - Publié le 05 février 2015
email

Mirakl, spécialiste des solutions marketplaces, et Sorgem, expert des rapports quantitatifs dévoilent en collaboration avec IBM une étude sur l’utilisation des places de marché par les internautes français.

mARKE

 

Cette enquête a été réalisée entre le 8 et 19 août 2014 auprès d’un panel de 1000 utilisateurs du web. Cet échantillon est assez représentatif de la population des internautes français avec une bonne homogénéité en termes d’âge, de genre, de CSP et de répartition géographique. Le but de ce sondage est de mieux comprendre les usages et la perception qu’a la population au sujet des marketplaces.

Pour  Mirakl et Sorgem, une Marketplace est un espace sécurisé mis à disposition par un opérateur qui met en relation des acheteurs et des vendeurs de biens ou de services. Premier constat avancé par l’enquête, les marketplaces sont massivement utilisées par les gaulois avec 95% des internautes qui ont déjà utilisé ces plateformes de consommation soit en tant qu’acheteur (70%) soit en tant que vendeur (1%) ou bien les deux (24%). A signaler que les ventes en 2014 sur les marketplaces ont augmenté de 53% pour les 40 plus grands e-commerçants.

Autre mise en lumière, les internautes sont satisfaits de leur expérience d’achat sur les marketplaces à hauteur de 85%. Ainsi l’étude dévoile que le prix, la prise en main et la qualité de service sont des éléments essentiels auxquels les utilisateurs apportent de l’importance. La vigilance est tout de même de rigueur puisque 8 personnes sur 10 estiment être influencées dans leur décision d’achat par les avis et les commentaires sur les vendeurs.

Pour les consommateurs, plusieurs avantages sont bénéfiques à acheter par le biais de des marketplaces. Pour 84% des personnes interrogées, la possibilité de comparer facilement les prix apparait comme un atout incontournable, tout comme le large choix proposé pour 85% des sondés. 82% trouvent que cette méthode leur permet à la fois de gagner du temps et de trouver les meilleurs prix mais aussi qu’il est pratique de consommer de cette manière avec les articles regroupé sur le même site (84%).

Autre fait intéressant, 6 personnes sur 10 ont déclaré avoir changé leur manière de consommer au contact des marketplaces. En effet, la possibilité de scanner le code barre d’un article lors d’une visite dans un magasin physique et ainsi de pouvoir comparer du bout du doigt sur le smartphone par une application les prix est l’un des nombreux exemples de ce changement de mode d’achat.

Les principaux freins évoqués par les non-acheteurs (seulement 6% sur l’échantillon total) sont le manque de confiance avec la peur de l’arnaque, de la sécurité et du paiement en ligne, ainsi que la distance avec une préférence pour les achats en magasin, la manipulation de l’objet et les internautes mettent en avant la difficulté d’évaluer la qualité du produit.

L’étude démontre l’intérêt croissant des utilisateurs à se tourner vers ce nouveau modèle de consommation. 22% des acheteurs et 19% des vendeurs pensent intensifier leurs actions dans l’avenir sur les marketplaces. Xerfi, leader dans l’étude des statistiques économiques sectorielles a annoncé que les places de marché représentent 8% des ventes de nos jours mais surtout prévoit qu’en 2018 elles atteindront 15%.

Alors que l’e-commerce demeure peu rentable, les marketplaces semblent être la solution notamment par le fait d’alléger considérablement les frais puisque l’opérateur n’a pas à s’occuper de toute la partie logistique, envoi et autres.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Data - Par Tristan Karache - Publié le 05 février 2015