> Cloud > Pétition : Gandi « écœuré » par les pouvoirs publics

Pétition : Gandi « écœuré » par les pouvoirs publics

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 06 février 2013
email

Le registrar et hébergeur français Gandi est un des premiers signataires de la pétition pour le dégroupage des infrastructures du cloud souverain.

Pétition : Gandi « écœuré » par les pouvoirs publics

Son Directeur, Stephan Ramoin, nous explique ses motivations et regrette le manque de reconnaissance vis-à-vis du travail effectué autour du cloud par les PMEs françaises comme la sienne.

Lire aussi : Une pétition pour dégrouper le cloud souverain

iTPro.fr : Stephan Ramoin, pourquoi avoir signé cette pétition ?

Nous avons été écœurés d’avoir été totalement ignorés volontairement par les pouvoirs publics alors que nous avons au moins trois années d’avance en termes de technologie sur les grands groupes. Le comble, c’est que ces grands groupes ont choisi de nous concurrencer directement.

Alors que nous reste-t-il comme moyen de réaction ? Jean-Paul Smets (fondateur de l’éditeur Nexedi, ndlr) nous a proposé de nous associer à cette action constructive. Il n’était en effet pas question d’agir négativement. Ce n’est pas le genre de la maison d’être aigris, même si c’est un énorme scandale qu’autant d’argent public soit attribué unilatéralement et concurrence nos PMEs innovantes.

Qu’attendez-vous de cette action ? Pensez-vous qu’elle puisse aboutir ?

Pour le moment, l’idée est qu’elle recueille le plus de soutien possible auprès de ceux qui se sentent concernés par la dépense publique et son efficacité, ainsi que l’aide aux PMEs innovantes.

Est-ce que les PME françaises qui travaillent aujourd’hui dans le domaine du cloud ont les moyens de répondre à des projets de grande ampleur et aux besoins de grands comptes ?

Nous avons, et c’est une exception en France parmi les hébergeurs les plus connus, absolument tout développé en interne. Lorsque l’on est capable de faire cela et non de reconditionner des solutions faites aux US comme VMware ou Openstack, la question du déploiement est triviale. Je rappelle que depuis 2008 nous travaillons sur le sujet et réalisons un C.A en millions d’euros sur ce marché, auprès de tous types de clients.

Avez-vous déjà échangé directement avec Fleur Pellerin, Ministre chargée de l’économie numérique, sur cette question ? Que pensez-vous de son action ?

Si tant est qu’ils sachent que nous existions, je ne pense pas qu’elle, ou Monsieur Montebourg, puissent faire quoi que ce soit. Ce n’est pas une question de parti, juste de priorité : la mienne est d’essayer de défendre l’emploi dans notre petit groupe et faire en sorte que nos clients continuent à nous accorder leur confiance. C’est pour cela que nous sommes en soutien d’une telle action et pas en charge de celle-ci : d’autres porteront bien mieux ce dossier.

Pétition pour le dégroupage du cloud souverain français.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Migration Windows Server 2008

Guide de Migration Windows Server 2008

L’année 2019 marque la fin de vie de Windows Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2008/2008 R2, deux briques très populaires dans l’offre Microsoft et largement adoptées en France par des entreprises de toute taille. Il y a urgence à étudier les solutions possibles, découvrez-les dans ce Guide Thématique.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 06 février 2013