> Cloud > Sophos Cloud : Une protection avancée pour les serveurs

Sophos Cloud : Une protection avancée pour les serveurs

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 11 juin 2015
email

En un simple clic, Sophos propose une solution de protection afin de permettre le verrouillage des serveurs sur listes blanches d’applications.

Sophos Cloud : Une protection avancée pour les serveurs

 

Avec Sophos Cloud Server Protection Advanced, les entreprises vont pouvoir profiter d’un antimalware, de la définition de listes blanches d’applications et du verrouillage des serveurs en un clic via la console d’administration Sophos Cloud. Le but : réduire le temps d’administration nécessaire au verrouillage des serveurs, passant ainsi de quelques semaines à seulement quelques minutes …

Pour assurer que seules les applications en liste blanche autorisées puissent s’exécuter, une fonctionnalité de verrouillage met les serveurs en mode blocage par « default/deny ». De plus, l’antimalware, le HIPS et la mise en liste blanche sont autant de fonctionnalités qui renforcent la sécurité globale du périmètre à protéger spécifiquement sur les attaques zero-day ciblant les contenus et la mémoire.

John Shaw, vice-président produit chez Sophos explique « Les serveurs sont la clé de voûte de n’importe quelle entreprise. Ils sont essentiels pour le stockage des données, ils facilitent les communications et permettent de mener à bien les missions de l’entreprise. L’intégration réalisée par Sophos met à la portée des administrateurs des PME et des entreprises de taille intermédiaire une mise à jour continue de la sécurité de leurs serveurs Windows, et ceci avec une gestion à partir de leurs locaux ou dans le cloud. »

Les performances des serveurs sont optimisées par une technologie de vérification des applications en rapport avec les listes blanches, parvenant donc à bloquer des attaques sans passer par des analyses gourmandes en ressources. Disponibilité ainsi préservée par des étapes de configuration et d’installation rapides qui savent automatiser la mise sur liste blanche, l’administrateur peut se concentrer sur d’autres tâches sans perte de temps !

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 bonnes pratiques de protection des données

6 bonnes pratiques de protection des données

La Datasphere mondiale représente 40 Zo de données créées, dupliquées et enregistrées chaque année. La gestion et le stockage des données deviennent d’autant plus critiques que leur volumétrie ne cesse de croître. Découvrez les meilleures recommandations pour survivre dans l’univers de l’Infinite Data.

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 11 juin 2015