> Data > Dossier SCCM : à€ la découverte des tâches planifiées (1/3)

Dossier SCCM : à€ la découverte des tâches planifiées (1/3)

Data - Par Mark S. Cochrane - Publié le 13 avril 2011
email

Les tâches de maintenance (TM) sont des actions qui permettent de purger les informations inutiles d’une base ConfigMgr, de remettre à jour des objets ‘système’ utilisés par SQL ou de sauvegarder la base SQL et les informations nécessaires à une restauration de site. Bref, elles font le ménage !

En général, elles simplifient l’administration de ConfigMgr, mais si elles sont configurées de mauvaise façon, elles peuvent également causer quelques cheveux blancs… Alors voyons de plus près les implications de chacune…

Dossier SCCM : à€ la découverte des tâches planifiées (1/3)

Pour surveiller ce qui se passe sur un serveur de site en rapport avec les TM, le fichier de log de référence est smsdbmon.log, et les incidents à surveiller de près sont :

– [2401] SMS SQL Monitor failed to execute database maintenance task "%1"1.%12
– [2420] The task "%1" is configured to run today, but it could not run within the scheduled time. %12

Même si Notepad reste un visualiseur de logs universel et fiable, SMSTrace (du Toolkit) est souvent plus pratique. Je vous recommande de l’utiliser pour visualiser les logs évoqués dans cet article.

Quelques anglicismes sont cachés dans ce texte.
– Les noms originaux des tâches et des rapports ont été délibérément conservés pour faciliter les recherches de correspondance avec les procédures SQL et sur le Web.
– « Loggé » n’est pas français, mais « journalisé »… c’est vraiment trop laid.

Avant de commencer, un mot sur SMSUUID, HardwareID et Heartbeat…

Lorsqu’un client est installé, il génère un identifiant unique (GUID) qui sera le critère clef pour la plupart des opérations liées à ce client. Il apparaît sous les noms « SMSID », « SMS UUID » ou « SMS Unique Identifier ». A chaque démarrage, le client vérifie qu’il est bien sur la machine sur laquelle il a été installé en vérifiant certaines propriétés du matériel. En cas de changement (machine clonée par exemple), il régénère un SMSID et envoie à son serveur l‘information (en conservant le précédent dans « previous SMS UUID » et en notant la date dans « SMS UUID Change Date ». TranGuid.exe du SDK SMS03 (qui fonctionne également sur ConfigMgr) force un client à régénérer son GUID.

L’identification du matériel repose sur l’examen du numéro de série SMBIOS, du SID et du Hardware ID. Il s’agit d’un hash d’une douzaine de propriétés. Selon qu’il s’agit ou non d’un portable, le nombre de différences déclenchant une régénération de GUID est différent (le détail sera alors fourni dans ClientIDManagerStartup.log)2.

Enfin la découverte Heartbeat (pulsation d’inventaire) est essentielle au bon fonctionnement du nombre de tâches de SMS et de ConfigMgr. C’est en effet la seule méthode accessible à l’administrateur qui envoie le GUID du client (le RDR, ou Registration Discovery Record qui est envoyé par le client lors de son installation contient également le GUID mais n’est pas accessible à l’administrateur. On peut le considérer comme le premier Heartbeat).

1 – %1 correspondra au nom de la tâche, %x aux divers paramètres et %12 au code erreur Windows (Win32ErrorCode)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Que vous souhaitiez développer ou renforcer votre approche du Cloud hybride, évaluer les meilleures options ou encore enrichir votre processus de prise de décision, découvrez dans ce Guide, 4 stratégies de Cloud hybride alignées avec vos objectifs business & technologiques.

Data - Par Mark S. Cochrane - Publié le 13 avril 2011

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT