> Cloud > IBM fait l’acquisition de Blue Box

IBM fait l’acquisition de Blue Box

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 08 juin 2015
email

Dans l’optique d’accélérer l’adoption de solutions de cloud hybride ouvert, IBM s’accapare Blue Box.

IBM fait l’acquisition de Blue Box

 

Basée à Seatle, la société Blue Box fournit aux entreprises une plateforme simple de cloud privé as-a Service s’appuyant sur la technologie OpenStack. Avec cette acquisition, IBM souhaite ainsi renforcer son offre sur le marché et délivrer à sa clientèle des modèles flexibles de cloud computing permettant de déplacer en toute simplicité leurs données et application au travers des environnements cloud qu’ils soient publics, privés ou hybrides.

Selon Gartner, 72% des entreprises devraient mettre en place une stratégie autour du cloud hybride cette année. Avec Blue Box, IBM souhaite aider ses clients à rapidement profiter des  technologies « ouvertes » comme OpenStack. En effet, Blue Box s’illustre sur plusieurs points pour augmenter la productivité des développeurs, il permet d’accélérer les transactions concernant les applications et les données via un accès simple et constant des infrastructures de cloud privé, public ou bien hybride, de soutenir les services d’infrastructure gérés dans des environnements cloud hybride et la plate-forme d’innovation numérique d’IBM , Bluemix mais aussi d’avoir un outil simple de gestion pour les clouds basés sur OpenStack indépendamment de son emplacement.

Les termes de cet accord n’ont pas été révélés. Cependant, Jesse Proudman, fondateur et CEO de Blue Box explique qu’« aucune marque n’est aussi respectée que IBM. Blue Box se construit de la même façon avec OpenStack. Ensemble, nous allons délivrer les technologies et produits nécessaires aux entreprises qui cherchent à donner aux développeurs une infrastructure agile et dynamique au travers de clouds public et privé.».   

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Migration Windows Server 2008

Guide de Migration Windows Server 2008

L’année 2019 marque la fin de vie de Windows Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2008/2008 R2, deux briques très populaires dans l’offre Microsoft et largement adoptées en France par des entreprises de toute taille. Il y a urgence à étudier les solutions possibles, découvrez-les dans ce Guide Thématique.

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 08 juin 2015