> Cloud > Dossier : La stratégie S+S de Microsoft

Dossier : La stratégie S+S de Microsoft

Cloud - Par Mary Jo Foley - Publié le 16 février 2011
email

Ces derniers temps, le slogan « trois écrans et le cloud » est très en vogue du côté de Microsoft.

Tout le monde, y compris Steve Ballmer, l’intègre dans ses propos.

Dossier : La stratégie S+S de Microsoft

Je n’avais pas accordé trop d’attention à la métaphore des « trois écrans ». Je pensais que, pour Microsoft, il s’agissait des périphériques, PC et appareils de télévision capables de se connecter. En voilà une belle affaire !

Mais, je suis tombée sur une transcription d’une interview de Steve Ballmer sur TechCrunch. Après avoir établi une corrélation entre « Trois écrans et le cloud » et le film « Trois hommes et un couffin », (Ballmer parlait il de lui-même, d’Ozzie et de Robbie Batch, président de Entertainment and Devices ?), Steve Ballmer est devenu sérieux. Il a décrit le cloud comme plus qu’un simple mécanisme de fourniture des applications. Il l’a décrit comme « une infrastructure informatique intégrée », qui fournit ces applications. Et Steve Ballmer de développer : « Vous placez des technologies d’interface utilisateur naturelles là-dessus et des plates-formes làdessus, puis vous commencez à redynamiser la plate-forme d’interface utilisateur. C’est ce à quoi vous assistez sur les téléphones et les postes de télévision : les utilisateurs veulent plus que l’interface utilisateur graphique classique.

Autrement dit, ils veulent le côté tactile, la voix, la caméra, les gestes, que ce soit le projet Natal ou les aspects tactiles dans l’iPhone, Windows 7, ou quoi que ce soit d’autre. C’est la prochaine grande évolution générationnelle de la plateforme informatique. Et les utilisateurs voudront des applications, appelons-les comme cela ou des services, selon que vous aimez les mots bien ancrés ou les néologismes, mais ils souhaiteront avoir tout le nécessaire pour les servir dans ces différents environnements ». Les « trois écrans et le cloud » constituent l’approche actualisée de la stratégie d’informatique pour le cloud « S+S » (Software plus Services) de Microsoft. A ce stade, il est évident qu’elle met principalement l’accent sur les scénarios des consommateurs, mais cela fait partie de la nouvelle stratégie de Microsoft : développer un argument séduisant pour le consommateur, puis l’enrichir pour les entreprises. Selon mon interprétation des commentaires de Steve Ballmer, Microsoft avance sur deux fronts. L’éditeur envisage de fournir un ensemble de services communs aux périphériques, aux PC et aux téléviseurs. Un exemple est le service Zune Video, lequel fonctionnera sur les lecteurs HD Zune, les consoles XBOX, les PC Windows et les Windows Phone.

Mais Microsoft va encore plus loin sur cette voie en introduisant des modes d’utilisation communs sur toutes ces catégories de périphériques, par exemple les commandes tactiles, la reconnaissance des gestes et les recherches vocales. A ce stade, le terme « Windows », dans les noms de produits, par exemple le Windows Phone, Windows MediaRoom, Windows Azure et le système d’exploitation Windows, représente plus qu’une appellation commerciale. En fait, il s’agira d’un ensemble d’éléments et services Windows communs, à la fois intégrés et interopérables. Cette approche représente le coeur du plan de Microsoft pour contrer Apple, Google, Sony et, plus tard, ses concurrents dans le monde des entreprises. Pour Microsoft, le cloud, autrement dit la plate-forme Azure, laquelle n’est plus en version bêta depuis la mi-novembre, devient le référentiel pour les services (Live Mesh, My Phone, abonnements aux jeux et à la musique), ainsi que pour les données utilisateurs (Applications Web Office et les points, contacts et informations de profil Windows Live). Il est clair que Microsoft ne parviendra pas à réaliser cette vision intégralement d’ici un à deux ans. Mais je soutiens que Redmond a une longueur d’avance sur Google, un fournisseur de l’informatique sur le cloud qui essaie de concevoir une stratégie pour contrôler les écrans, ou Apple, un fournisseur d’écrans qui n’a qu’une demi-stratégie pour le cloud.

Le plan final de Microsoft est de mettre l’accent sur les logiciels et les services qui animent les écrans et le cloud, et non sur les écrans proprement dits.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Cloud - Par Mary Jo Foley - Publié le 16 février 2011