> Cloud > Le rôle du stockage dans les infrastructures de cloud privées

Le rôle du stockage dans les infrastructures de cloud privées

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 25 janvier 2011
email

Jérôme Osineri, Storage Program Manager chez Dell, publie un avis d'expert sur la question du stockage.

Retrouvez en complément l'interview de Laurent Tisseyre, Expert Storage, sur la stratégie "Stockage" de l'entreprise.

Le rôle du stockage dans les infrastructures de cloud privées

Dans un effort visant à réduire les coûts, les entreprises se tournent aujourd’hui vers leur département informatique en leur demandant de réaliser le maximum d’économies tout en permettant une automatisation et une productivité plus importante de leur organisation. Dans le même temps, les budgets ont généralement été revus à la baisse alors que les départements IT sont confrontés à des défis plus nombreux : un volume de données qui ne fait que s’accroitre, une information qui doit être de plus en plus généralisée et instantanée, et l’assurance que les données sont bien protégées.

Aujourd’hui, les départements informatiques ont besoin d’une meilleure approche dans la gestion des actifs numériques qui permet aux entreprises de prospérer tout en s’assurant que la direction informatique garde le contrôle de la sécurité et des coûts liés au stockage, à l’administration et à l’accès aux informations. Cette approche peut être définie comme l’Intelligent Data Management (IDM), et s’appuie sur des technologies avancées allant de la déduplication au thin provisioning, en passant par le tiering. Non seulement ces capacités avancées permettent une gestion des actifs plus intelligente, mais elles offrent également des avantages écologiques en réduisant la consommation d’énergie. Finalement, le facteur clé pour les départements informatiques est d’être capable aujourd’hui de gérer la croissance des données, de garder ces données accessibles et de minimiser les risques – en d’autres termes, de transformer l’information en atout.
Pour mettre en œuvre de manière efficace l’IDM, les entreprises doivent chercher des solutions qui réunissent trois caractéristiques principales : extensibilité par pair (peer scalability), soit l’aptitude à augmenter la capacité et la performance de manière simultanée ; la facilité d’utilisation, c’est-à-dire que les solutions peuvent être installées en quelques minutes et rééquilibrées automatiquement comme l’entreprise le souhaite ; et la disponibilité de fonctionnalités ‘tout-en-un’, fournissant aux clients une suite intégrée de logiciels dans une seule solution, sans coût additionnel. Pour atteindre ces objectifs et apporter une meilleure efficacité à ses clients, Dell a identifié et acquis des technologies innovantes au cours de cette dernière année grâce à des sociétés comme Scalent, Exanet et Ocarina.

Il est important de rappeler qu’il n’existe pas de ‘’solution IDM unique’’. Les entreprises doivent procéder à l’évaluation de leur besoins et comprendre leur environnement informatique actuel pour qu’elles puissent choisir la solution IDM la plus pertinente pour répondre à leurs besoins et exigences. Cette évaluation est également importante pour les entreprises qui s’engagent dans des projets de cloud privé en vue de créer une infrastructure informatique plus souple, plus efficace et auto-administrée.

Souvent, la première étape dans le parcours d’une entreprise vers le cloud, après l’analyse de son infrastructure, est la virtualisation des serveurs. Cette étape permet d’augmenter l’utilisation serveur, de réduire les coûts et d’améliorer l’administration. Mais pour la réussite optimale d’un projet de cloud privé, les entreprises doivent considérer la façon dont les pools de ressources – serveurs, réseau et stockage – seront intégrés et fonctionneront ensemble. Il s’agit d’un point important pour sa conception, car sans les composants d’infrastructures appropriés, ces infrastructures de cloud privé pourraient engendrer davantage de coûts et de complexité au sein du centre de données. Pour ceux qui cherchent à verrouiller l’efficacité, la flexibilité et la simplicité de leur centre de donnée, la prochaine étape logique est la virtualisation du stockage en utilisant la technologie iSCSI, ouverte et basée sur les standards.

Rendre le stockage disponible via des volumes virtualisés au travers d’un cloud privé est attrayant pour les entreprises, et cela pour plusieurs raisons. Plutôt qu’une planification à long terme et un investissement initial important pour une solution monolithique, le stockage virtuel peut être modulaire. Avec les bons outils, vous pouvez échelonner votre stockage graduellement pour votre cloud privé, en allouant des ressources au fur et à mesure et en équilibrant les charges de travail et la capacité de la façon la plus rentable possible. Les systèmes de stockage monolithique peuvent entrainer des coûts initiaux élevés et exploiter au maximum les ressources réseau, en dépit de taux d’utilisation relativement faibles. Le stockage modulaire, à l’inverse, propose littéralement la formule « payez ce que vous utilisez ».

Les services informatiques trouveront également que le stockage au sein d’un cloud privé peut les aider à garder le contrôle de leurs ressources en ces temps de consumérisation, où les utilisateurs finaux acquièrent librement de la puissance de traitement et de l’espace de stockage par mégaoctets via des fournisseurs extérieurs ; de la même manière qu’ils achètent des logiciels et des périphériques et les installent sur le réseau de l’entreprise. En mettant en place un cloud privé pour le calcul et le stockage dans leur centre de données et en utilisant des outils d’administration des ressources, les entreprises peuvent mettre en place un modèle informatique interne en ‘’self-service’’.

Le stockage en cloud privé donne également la possibilité de stocker les quantités croissantes de données non structurées comme les e-mails, les messages instantanés, les graphiques, les images et les fichiers vidéo.
Comme les ensembles de données continuent de croitre et que les fournisseurs IT se bousculent pour prendre le contrôle de l’administration et du provisioning, il est clair que le stockage est un impératif stratégique, particulièrement lorsqu’on considère la dynamique qui anime le cloud computing. Adopter une approche cloud privé pour le stockage offre le meilleur des deux mondes : la direction IT peut garder le contrôle du stockage, comprenant la sauvegarde, la réplication sur des lieux distants, et des processus de reprise après sinistre, tout en garantissant aux utilisateurs l’accès aux ressources de stockage dont ils ont besoin, à tout moment. Toutefois, pour en arriver là, une base solide doit être instaurée avec une infrastructure de stockage évolutive, intelligente et simple à utiliser, ce qui renforcera les entreprises et permettra aux équipes IT de concentrer les ressources aux projets plutôt qu’au maintient de l’infrastructure.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 25 janvier 2011

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT